Les conseils municipaux français à l’heure du Brexit

Depuis 2001, les citoyens de l’Union européenne résidant en France participent et peuvent présenter leurs candidatures aux élections municipales et européennes dans les mêmes conditions que les nationaux. Ils disposent d’une carte électorale spécifique, une fois inscrits sur les listes électorales. 

Nombre de conseils municipaux compte des élus allemands, belges, hollandais, italiens … et britanniques. Ils ne peuvent être maires ou adjoints sans posséder la double nationalité. 

Le Brexit ne sera donc pas sans conséquences pour ceux qui ont été élus municipaux. Ils vont perdre la citoyenneté européenne et de ce fait ne pourront pas conserver leur mandat local en dépit de la confiance qui leur a été manifestée. Quelques communes pourront ainsi connaître des difficultés de fonctionnement du fait de la démission forcée d’élus souvent très engagés dans l’action municipale de leur commune d’accueil.Ce sera un effet inattendu du Brexit.